Chez Bolden, notre objectif est de vous assurer des retours stables en prêtant aux PME. Néanmoins, prêter présente toujours un risque de perte en capital. Il arrive que certaines entreprises rencontrent des difficultés passagères ou plus sérieuses à l’échéance mensuelle du prêt. 

Quand cela arrive, notre équipe Recouvrement intervient. Elle travaille alors avec ces sociétés pour atteindre le meilleur résultat possible pour les investisseurs.

Que se passe-t-il lorsque vous rencontrez un 1er incident de paiement ?

Les échéances de prêts sont remboursées par nos Emprunteurs par prélèvements mensuels qui interviennent à date fixe. Dès notification du rejet d’un prélèvement, l’emprunteur est immédiatement contacté pour convenir de la régularisation de son échéance impayée, au plus tard pour la fin du mois. A ce stade, et jusqu’à la fin du mois, le prêt est considéré en retard.

Nos Emprunteurs sont majoritairement joignables dans les 2 jours maximum et réagissent par l’envoi d’un virement avant la fin du mois. Si la régularisation de l’arriéré ne peut intervenir avant la fin du mois, le dossier de prêt est considéré en incident de paiement (30 jours).

Dans le cas d'un 2e incident ?

Le recouvrement des impayés est confié à notre Agence de recouvrement si l’emprunteur cumule 2 échéances impayées (60 jours), et qu’aucun arrangement ne peut être validé.

L’Agence de recouvrement va tenter le recouvrement amiable pendant 60 jours, s’assurant d’une part de la régularisation de l’arriéré et d’autre part du paiement des échéances courantes. 

A quel moment un prêt est-il considéré en défaut ? 

Si les opérations de l'Agence de recouvrement s'avèrent infructueuses, la résiliation du prêt est prononcée. Cela signifie que le capital restant dû devient immédiatement exigible en plus des échéances impayées. A ce stade, le dossier de prêt est en défaut.

En cas de procédure collective, la créance est déclarée auprès du Mandataire Judiciaire par Bolden au nom de l’ensemble des prêteurs qu’elle représente. Le prêt est considéré en défaut à ce stade. Aucun prélèvement ne peut plus être effectué sur le compte bancaire de l’Emprunteur, et aucun recouvrement direct auprès de son gérant n’est possible.

Un prêt dont le remboursement se passe normalement peut donc être classé en défaut sans passer par les phases de recouvrement précédemment décrites.

La probabilité de recouvrement de la créance est variable, selon s’il s’agit d’une liquidation judiciaire ou d’un redressement judiciaire. Dans le premier cas, le certificat d’irrécouvrabilité fourni par le mandataire judiciaire atteste la perte définitive de la créance. Dans le second cas, un plan est établi pour le remboursement des dettes. 

Dans cette dernière hypothèse, Bolden, comme les autres créanciers, est soumis aux délais de la procédure pour connaître les conditions de remboursement de la créance.

Aucune indemnité n’est prévue au profit des prêteurs pour couvrir, de façon anticipée, les impayés de l'Emprunteur. Toutefois nous nous employons à mettre en oeuvre toutes les actions possibles pour recouvrer les sommes contractuellement dues.

Comment communiquez-vous sur les incidents et défauts ?

Les évènements décrits ci-dessus et qui interviendront dans la vie du dossier font l’objet d’une communication mensuelle à destination des prêteurs concernés. Les éléments dont nous disposons sont mis à disposition des prêteurs sur leur tableau de bord. Les informations les plus essentielles sont également communiquées par email.

Les prêts en défaut soumis à une procédure plus longue peuvent faire l’objet d’une communication moins régulière en fonction des délais de la justice.

Pour en savoir plus sur la façon dont le recouvrement est mené par nos équipes, vous pouvez consulter nos articles sur le sujet qui couvre le processus du premier impayé jusqu'au recouvrement judiciaire.

Avez-vous trouvé votre réponse?