Depuis le 2 janvier 2013, la vente en ligne est autorisée et encadrée par le code de la santé publique (article L. 5121-5 , L. 5125-33 et suivants, et R. 5125-70 et suivants du CSP) et par les arrêtés du 28 novembre 2016 relatifs aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments aux règles techniques applicables aux sites internet de commerce électronique de médicaments.

Le service de livraison de médicaments (avec prescription et de produits parapharmaceutiques de Dolipharm par la vente de médicaments à prescription facultative et qui sont autorisés sur le marché français est tout à fait dans ses droits et assurent une sécurité légale à chacun de ses utilisateurs.

Avez-vous trouvé votre réponse?