En France, c’est le Fonds de Garantie des Assurances de Personnes (FGAP) qui garantit vos dépôts. Ainsi pour chaque assuré le plafond de l’indemnisation est fixé à 70 000 euros, indépendamment du fait qu’il soit adhérent ou bénéficiaire et quel que soit le nombre de contrats auxquels vous souscrivez. Le montant d'indemnisation double donc en cas de co-souscription, pour plafonner à 140 000 euros.

Avez-vous trouvé votre réponse?