Les facteurs les plus importants sont les pratiques agronomiques et l’apport d’azote minéral.

Pour diminuer son émission de GES et donc améliorer son bonus, vous pouvez faire évoluer ces facteurs en :

  • Changeant de type d’azote (utiliser de préférence de l’urée ou de l’ammonitrate plutôt que de la solution azotée) et surtout privilégier l’azote organique plutôt que minéral.
  • Diminuant les passages et la profondeur de travail du sol.
  • Augmentant les captations de carbone et d’azote dans le sol grâce à l’apport de matières organiques, à la mise en place d’intercultures, de couverts, de légumineuses ou de CIPAN.
Avez-vous trouvé votre réponse?